snake

2.8.12

À propos de la série artchéologisme.

La série artchéologisme est un ensemble de sunday strip, qui — à l'instar de ceux des maîtres du genre, au début du XXième siècle —  sont autant de variations autour d'un même argument.

À savoir la confrontation,  spatiale et temporelle, entre une représentation archéologique et une figure géométrique ; entre le mystère religieux et la rationalité mathématique ; entre le violet (couleur secondaire) et le jaune (couleur primaire) ; entre le chaos (désordre) et l'ordre ; entre le chthonien et l’apollinien.

Ce premier strip* est contrebalancé par un second : où le bleu-vert se dispute au rouge-orangé**.

De  l'union de ces deux strips naissent le gris : la totalité et le néant (c'est-à-dire le chaos originel) ; la planche est l'endroit où l'on arrache à l'informe, à l'indistinct et au continu (spatial et temporel) la forme, le dessin** et le discontinu — le lieu et la durée.

artchéologisme 1 et artchéologisme 2 .

____________________________________________________

* strip est, ici, un ensemble de cases -- entre la case simple et la planche ; artchéologisme 2 est composé de deux strips de deux cases.
** bleu-vert = calme, froid, le loin, l'horizontale ; rouge-orangé = l'action, le chaud, le proche, la verticale.
*** À prendre à la fois dans son sens courant et moderne mais également dans celui de dessein et de science.

Texte écrit pour accompagner Artchéologisme 2 sur le site Never Ending Object.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire